Bienvenue sur le site ICOS-France

Les émissions mondiales de gaz à effet de serre ont augmenté jusqu’à atteindre en 2017 des niveaux sans précédent, plus de 400 ppm en CO2. Elles ont progressé plus rapidement entre 2000 et 2010 (+2,2% par an) qu’au cours des trois décennies précédentes. Maintenir un réchauffement inférieur à +2°C de température moyenne, comme le stipulent les engagements pris lors de la conférence de Paris, nécessite de réduire les émissions mondiales de GES de 40 à 70%. Mais comment mesurer les échanges de gaz à effet de serre, et vérifier les impacts des politiques de réduction adoptées sur l’atmosphère et le climat ?

L’Infrastructure européenne ICOS répond à cette attente : elle est constituée de réseaux organisés de mesure du cycle du gaz à effet de serre dans l’atmosphère, les continents et les océans. ICOS est spécifiquement dédiée à la mesure des flux et des concentrations en dioxyde de carbone (écosystèmes, fuels fossiles et cimenteries), méthane (gaz naturel, agriculture et élevage), et oxyde nitreux (agriculture, fuels fossiles et feux) de 2016 à 2035.

L’infrastructure ICOS mobilise plus de 500 chercheurs et ingénieurs de 17 pays européens ; c’est un élément clé de la feuille de route européenne des infrastructures de recherche (ESFRI) et elle constitue un Très Grand Instrument de Recherche (TGIR) de la stratégie nationale de recherche française.


News

Proposition de POST-DOC 12 mois, Impact du confinement du printemps 2020 sur les échanges écosystèmes-atmosphère.

Rédigé par ca Aucun commentaire

Le projet vise à mettre en évidence les effets possibles de la réduction des émissions de polluants observée durant le confinement du printemps 2020 sur le échanges dénergie, CO2 et vapeur deau des écosystèmes terrestres, en collaboration avec dautres scientifiques du projet ICOS.

Plus d'informations ici

 

Classé dans : Emploi Mots clés : aucun


Analyse temporelle comparée des flux de CO2 entre 5 stations françaises du réseau Ecosystème ICOS

Rédigé par ca Aucun commentaire

Cet article présente une analyse des variations temporelles des flux de CO2 échangés par les sites historiques du réseau ICOS France écosystèmes et pour de longues séries temporelles. Elle est centrée sur les flux nets de CO2, NEE, et leur répartition entre assimilation photosynthétique, GPP, et respiration. C’est la première publication synthétique présentant ces séries de données.  Elle a nécessité un reprocessing complet effectué à partir des données brutes pour chacun des sites concernés.  L’analyse de ces données a été conduite avec l’approche Random Forest d’une part et par analyse d’ondelettes d’autre part.

Lire l'article complet ici

Classé dans : recherche Mots clés : aucun


Pollution de l’air, gaz à effet serre et crise du COVID-19 : quelles interactions ?

Rédigé par ca Aucun commentaire

Dans le cadre de sa veille sur l'épidémie de Covid-19, l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (opecst) a examiné une note présentée par M. Jean-Luc Fugit, député : "Pollution de l’air, gaz à effet serre et crise du COVID-19 : quelles interactions ?"

L'article complet est disponible ici

Classé dans : recherche Mots clés : aucun

Fil RSS des articles